Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog pour l'Evangelisation au temps du soir | DIEU VOUS BENISSE TOUS | SHALOM A VOUS

La vie après la mort

14 Décembre 2015 , Rédigé par Marx Brou Publié dans #Message, #Exhortation, #Témoignage

La vie après la mort
La vie après la mort
La vie après la mort
Jean 5.28-29
Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront.
Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.

Le jour vient où chacun de nous, Chrétien ou non, saura exactement ce qui est au-delà du rideau du temps. La Bible promet la Vie Éternelle à certains, et la damnation aux autres. Tous les humains à travers l’histoire se sont certainement demandé : “Que m’arrivera-t‑il quand je mourrai?”

Bien avant que la Bible soit écrite, le prophète Job observa la nature. Il parla de l’espérance d’un arbre : on le coupe et il meurt, mais à l’approche de l’eau, il revient à la vie et pousse de nouveaux bourgeons. Job savait que l’homme, comme l’arbre, reviendrait à la vie.

Si l’homme une fois mort pouvait revivre, j’aurais de l’espoir tout le temps de mes souffrances, jusqu’à ce que mon état vînt à changer.

Tu appellerais alors, et je te répondrais, tu languirais après l’ouvrage de tes mains.

Mais aujourd’hui tu comptes mes pas, tu as l’œil sur mes péchés; (Job 14.14-16)

Job n’avait peut-être pas de Bible à lire, mais il savait qu’un jour Dieu le ressusciterait de la tombe, quand le Rédempteur de l’humanité viendrait.

Oh! je voudrais que mes paroles fussent écrites, qu’elles fussent écrites dans un livre;

Je voudrais qu’avec un burin de fer et avec du plomb elles fussent pour toujours gravées dans le roc...

Mais je sais que mon Rédempteur est vivant, et qu’il se lèvera le dernier sur la terre.

Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu.(Job 19.23-26)

Le prophète parlait du Seigneur Jésus-Christ et de la résurrection de Son peuple. Job savait par révélation que quoique notre corps puisse complètement dépérir, Jésus restaurera notre chair. Et de nos propres yeux, nous verrons Sa Venue. Tout le peuple de Dieu soupire après ce jour glorieux.

Toutefois, aussi sûr que Dieu existe, le diable existe aussi; et aussi sûr qu’il y a un Ciel, il y a un enfer aussi. Les enjeux sont plus élevés que nous ne pouvons l’imaginer. L’apôtre Paul a dit : Ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment (I Corinthiens 2.9).

Notre esprit ne peut saisir à quel point le Ciel sera glorieux, et il ne peut non plus saisir les horreurs de l’enfer. Jésus nous dit que l’enfer est si horrible qu’il vaudrait mieux pour nous de couper un membre de notre corps que de prendre le risque d’aller dans cet endroit horrible.

Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point. (Marc 9.43-44)

Donc, qui ira au Ciel? qui ira en enfer? Il s’agit là d’une triste pensée, mais Jésus dit que la plupart des gens ne recevront pas la récompense qu’Il désire leur donner : Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent (Matthieu 7.13-14).

Jésus dit : Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité(Matthieu 7.21-23).

Une personne n’est pas sauvée par le simple fait de proclamer qu’elle est Chrétienne. Ainsi, la question que nous nous posons naturellement, c’est : Comment puis-je recevoir la Vie Éternelle? Jésus nous a donné une réponse très simple : En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie(Jean 5.24).

Malheureusement, il y a très peu de personnes, dans le monde aujourd’hui, qui sont disposées à prendre un peu de temps dans leurs journées chargées pour écouter la Parole de Dieu. Pire, moins de personnes encore croiront la Parole après l’avoir entendue.

Les églises nous enseignent que pour aller au Ciel, nous devons être de bonnes personnes, être positifs, ne pas mentir, tricher ou voler. Ces églises ne comprennent pas que l’enfer sera rempli de gens qui semblent mener une bonne vie. La réalité est que ce ne sont ni nos bonnes œuvres, ni notre appartenance à une certaine église qui nous mèneront au Ciel. Il n’y a qu’un seul chemin qui mène à la Vie Éternelle : Jésus-Christ. Il nous a ordonné de CROIRE Sa Parole, c’est-à‑dire la Bible. Autrement, comment pourrions-nous être sauvés?

Quand viendra le jour de votre jugement, entendrez-vous le Seigneur dire : “Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde” (Matthieu 25.34), ou entendrez-vous plutôt : “Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges” (Matthieu 25.41)?

Tandis que vos yeux parcourent ces mots, vous devez faire un choix : Choisirez-vous de croire la Parole de Dieu?

Où passerez-vous l’éternité?

Références

Job 14.12-16

Ainsi l’homme se couche et ne se relèvera plus, il ne se réveillera pas tant que les cieux subsisteront, il ne sortira pas de son sommeil.

Oh! si tu voulais me cacher dans le séjour des morts, m’y tenir à couvert jusqu’à ce que ta colère fût passée, et me fixer un terme auquel tu te souviendras de moi!

Si l’homme une fois mort pouvait revivre, j’aurais de l’espoir tout le temps de mes souffrances, jusqu’à ce que mon état vînt à changer.

Tu appellerais alors, et je te répondrais, tu languirais après l’ouvrage de tes mains.

Mais aujourd’hui tu comptes mes pas, tu as l’œil sur mes péchés;

Job 19.23-26

Oh! je voudrais que mes paroles fussent écrites, qu’elles fussent écrites dans un livre;

Je voudrais qu’avec un burin de fer et avec du plomb elles fussent pour toujours gravées dans le roc...

Mais je sais que mon Rédempteur est vivant, et qu’il se lèvera le dernier sur la terre.

Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu.

Matthieu 7.21-23

Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

Matthieu 22.14

Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.

Jean 3.16-17

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Jean 5.24

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

I Corinthiens 2.9

Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.

I Thessaloniciens 4.13-18

Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance.

Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.

Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.

Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

Partager cet article

Commenter cet article